BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Comment référencer son site à l’international

Il ne suffit pas de traduire dans une langue voulue le contenu de son site. Pour pouvoir le référencer à l’international. Il faut prendre le temps d’analyser les tendances, de se poser les bonnes questions. Mais, également d’adapter son site en fonction de plusieurs critères.

Plusieurs enquêtes doivent être menées

Si l’on souhaite se faire remarquer par un public plus large, il faut pouvoir maîtriser les techniques de lecture des sites web dans différents pays et connaître les habitudes des internautes cibles. En effet, pour atteindre un public dont la langue officielle est l’anglais, il ne suffit pas de traduire tout simplement ses pages web. Cette méthode est simpliste et ses résultats souvent décevants. Il en faut bien plus pour être sûr de se faire remarquer. referencement_international_1D’autre part, ce n’est pas en traduisant son site en anglais qu’on pourra atteindre un public allemand. Même si 90 % des internautes européens utilisent Google comme moteur de recherche, cela ne veut en rien dire que les résultats présentés sont les mêmes partout.

Chaque pays possède ses habitudes de navigations et de lectures de sites web ; et ce sont les deux premiers points à analyser pour réussir son référencement à l’international. Pour cela, on peut user des outils webmasters de Google. Aussi, la première chose à faire est de contrôle le trafic de son site dans les différents pays ciblés. Grâce à Google Analytics, on peut identifier les tendances des internautes, à travers les mots-clés et pages utilisés lors des visites et conversations. Et ce, dans tous les pays où le site a déjà été ouvert. Une fois les pays cibles identifiés, on peut analyser les pages obtenues qui apparaissent pour différentes recherches effectuées. Google Master Tools, SearchMetrics ou encore SEMRush permettent de réaliser facilement cette opération. Enfin, avec des outils comme Google Keyword Tool ou Baidu Index, on peut identifier les mots-clés les plus utilisés sur différents moteurs de recherches.

Adapter son site

Une fois que l’on connaît les tendances et habitudes des publics ciblés, on peut connaître son potentiel de référencement à l’international. Bien sûr, il faut être sûr qu’un SEO de plus grande envergure peut apporter un plus pour atteindre ses objectifs en matière de productivité. Pour certains sites, un référencement à l’international ne serait d’aucune utilité. Earth planet with flags on orbitUne simple traduction des pages pourrait alors être faite. Dans le cas contraire, il faut cibler le pays et la population.

Pour cela, il faut comprendre les caractéristiques et comportements de son audience internationale : leurs langues, cultures, démographies… Des outils tels que Google GDN Research, Comscore Data Mine ou TNS Digital Life sont utilisables. Il faut aussi évaluer le niveau de compétition et les comportements et caractéristiques de ses concurrents. On peut alors user des logiciels Alexa Top Sites, Similar Web ou Rnkrnk. Pour développer ses pages web à l’international, il faudra ensuite choisir une structure de site qui puisse mieux interpeller les publics cibles.

L’objectif est de rendre le site facile à trouver et simple à visiter. Quelques connaissances du langage HTML peuvent alors d’une grande aide pour le référencement de son site à l’international.

Vidéo 17’12 30 septembre

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X