BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Anglo rank pénalisé par Google pour la vente de liens

Temps de lecture : 3 minutes

La guerre est déclarée entre Google et les réseaux de liens artificiels ! Il y a quelques jours, la firme californienne a encore pénalisé Anglo Rank, un réseau de backlinks très renommé. Ce dernier propose la vente des liens afin d’optimiser le référencement des pages Web de ses clients. Selon Google, cette pratique est peu scrupuleuse et interdite dans ses consignes aux webmasters si la relation commerciale n’est pas expressément présentée aux internautes de manière évidente. A défaut, c’est l’attibut ‘nofollow’ que Google exige pour les liens achetés.[clear]

Les vendeurs de liens factices, premières cibles de Google

Anglo rank n’est pas le premier réseau de liens sanctionné par Google. Certes, il ne sera pas non plus le dernier ! En effet, en mai 2013, le géant de l’Internet a déjà sanctionné TLA (Text Link Ads). Ce dernier figure parmi les plus grands réseaux de ventes de liens (comprenez liens artificiels pour Google). Motif de la pénalisation ? Des pratiques qui violent les consignes du moteur de recherche.

Après Text Link Ads, c’est au tour de Ghost Rank 2.0 d’être sanctionné par Google. Ce réseau russe, proposait aussi la vente de Backlinks. Dans son site, il n’hésite pas à poser les prix des liens. Et c’est totalement inconcevable pour la firme américaine.

Après Text Link Ads et Ghost Rank 2.0, Google attaque Anglo rank

Anglo rank, dernière cible de la firme californienne

Matt Cutts, le nº 1 du département antispam de Google a annoncé dans son Tweet que le prochain réseau de liens pénalisé ce mois-ci est Anglo rank. Tout comme ses confrères, ce dernier vend des Backlinks, mais cette fois-ci sur les forums anglophones de Black Hat SEO. Raison pour laquelle, il est aussi pénalisé par Google. (Par ailleurs, le terme Black Hat SEO va déjà à l’encontre des principes de la firme !)

Les clients d’Anglo rank sont aussi concernés par cette sanction du géant du Web. Toujours selon Matt Cutts, ils vont bientôt recevoir des alertes dans leur compte Google Webmasters Tools. Ces alertes vont leur indiquer que les liens artificiels pointant vers leur site sont détectés et par la suite, leur référencement sera pénalisé, si ce n’est pas déjà fait.

Malgré tout cela, le réseau semble tout à fait confiant. En effet, sur un forum très connu, le profil qui avait posté des publicités sur Anglo rank a confirmé que ce dernier continuera son activité malgré la pénalisation. Il a ajouté également que Google peut condamner les réseaux de liens, mais par contre, il lui est « impossible » de les anéantir puisque ces réseaux comptent une trop grande quantité de membres et de clients.

Google, de plus en plus sévère face à la manipulation de la Page Rank

Google interdit l'achat et la vente de liens
On le sait depuis longtemps, Google interdit toute tentative de manipulation du classement d’un site (via le Page Rank) sur son moteur de recherche.

Récemment, il a apporté des mises à jour sur les consignes des contenus Web et surtout les backlinks. Résultat : plusieurs types de liens sortants sont interdits puisqu’ils sont considérés comme artificiels !  En voici quelques-uns :

[box type= »info »]
  • Les liens qui proposent de texte d’ancrage optimisé dans des communiqués de presse ou autres articles diffusés sur d’autres pages Web.
  • Les diverses annonces textuelles visant à optimiser le Page Rank du site destinataire
  • Les campagnes marketing avec des textes d’ancrage optimisés sur différents mots-clés. Ceux-ci concernent surtout les Guest-Blogs.
[/box] En outre, avec cette pénalisation d’Anglo rank, Google a de nouveau mis en garde tous les vendeurs et acheteurs de backlinks.

Webmasters et référenceurs, Big G vous surveille de près ! Avez-vous une stratégie adéquate afin d’obtenir de bons backlinks « naturels » ?

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *