BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Content stitching : copier des portions de texte, est-ce pénalisable ?

Temps de lecture : 2 minutes

content-stitchingIl est louable de se demander si on peut récupérer des petites portions de texte afin de les insérer dans une de ses propres pages (content stitching), sans recevoir la foudre de Google. En fait on sait depuis des lustres que le contenu dupliqué n’est pas bon pour son site.

De même qu’il est primordial de l’éradiquer. C’est d’ailleurs le rôle d’un bonne agence de référencement ou d’un prestataire indépendant spécialisé dans le SEO. Pour un webmaster, il en est de même.

Il faut s’assurer de ne pas rentrer dans le duplicate content, de quelque manière que ce soit. Et le stitching en fait partie. Aussi la question de cet internaute est vite expédié par Matt:

Est-ce qu’un site peut être pénalisé s’il copie seulement de petites portions de texte de sources différentes tout en citant les sources ?

Rien que le mot ‘copier’ est lourd de sens dans le référencement. Alors évidemment la réponse de Matt Cutts est sans équivoque sur cet problématique.

Ajouter de la valeur au contenu

citer-des-sites-portions-textesDans un cadre général, il faut savoir que sans valeur ajoutée, qu’est-ce qu’on apporte aux visiteurs de plus que le site source qui fournit l’information ? Les moteurs de recherche ne récompensent pas les webmasters les plus réactifs qui trouvent l’information et l’aspirent pour la coller sur leur support, mais sur ceux qui la créent. Les consignes de Google sur le contenu dupliqué sont claires. Récupérer des petites portions de texte s’apparente à l’agrégation de flux RSS.
Matt nous explique que cette technique visant à synthétiser les articles intéressants sur une page pour concentrer l’information (titre et petite description en 2 lignes) s’appelle le content stitching (points de coutures, si vous préférez en français). Yahoo! a déjà donné sa position sur ce sujet et elle n’est pas positive, tout comme Google.

Par contre citer des sources et réécrire des articles à sa sauce, est considérer tout à fait autrement. Puisqu’il y a une valeur ajoutée par l’auteur.

Un moyen de curation ?

Si vous utilisez le stitching content pour suivre et classer les actualités que vous voulez archiver, sachez qu’il y a des outils gratuits qui font ça très bien pour vous. En premier lieu Twitter est tout à fait recommandé pour faire cela. Sinon un reader RSS permet d’en faire autant, comme l’exemple de planète SEO sur paper.li.

Vidéo 1’49 4 décembre

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

2 Comments

  1. fxdc dit :

    Merci pour le résumé en Français comme d’habitude =)

    Cependant, on nous a appris que le duplicate content pouvait être toléré sous une condition bien précise : les descriptions produit. Le contenu est repris sur tous les sites qui revendent le produit et il n’est pas nécessaire de le modifier.
    On peut comprendre cette décision car les caractéristiques techniques des produits ne changent pas d’un site à l’autre.

    • Nicolas Baccon dit :

      Salut FX, les caractéristiques ne changent peut-être pas mais je déconseille carrément de reproduire la description du fournisseur sur un e-commerce. Les consignes de duplicate sont claires de la part de Google à ce sujet. Ce n’est pas parce-qu’une information est la même qu’il ne faut pas la livrer à sa façon. Les sources journalistiques sont quasi toutes tirées de l’AFP et pourtant les journalistes les re-écrivent, fort heureusement. Pour un commerce en ligne où les images sont déjà semblables sur des dizaines d’autres sites, la description est le seul endroit où on peut ajouter une valeur face aux concurrents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *