BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Rétrospective 2014 en images : L’algo de Facebook n’est pas toujours fortuit

Temps de lecture : 3 minutes

A la fin de chaque année, Facebook propose une rétrospection d’images de l’année qui vient de s’écouler. Afin que nous puissions nous rappeler des mauvais et surtout des bons moments. En effet, la plate-forme des réseaux sociaux rassemble toutes les photos des utilisateurs en un diaporama. En somme, nous verrons dans ce flash-back les instants qui rassemblent tous les adeptes de Facebook. Cette application n’a pas manqué de signaler tous les grands événements qui a marqué l’année 2014 : du pire au meilleur. Mais ce programme destiné à retracer nos instants marquants n’est pas reçu comme il le fallait par certains utilisateurs. Et il a plutôt causé des dégâts irréparables, voyons cela.

Pour Eric Meyer, Facebook a enfoncé le couteau dans la plaie

« J’ai passé une super année! Merci d’y avoir contribué. ». Voilà le slogan accrocheur qui défile sur les actualités de Facebook et que vous n’avez sans doute pas manqué. Mais l’effet voulu a été tout à fait le contraire pour un père en deuil lorsqu’il a vu la photo de sa fille s’afficher dès le début du récapitulatif. Emportée à six ans par un cancer du cerveau, la fille d’Eric Meyer est décédée en juin dernier. Il faut dire qu’il était loin d’avoir passé « une super année » et quand bien même, il n’a pas souhaité avoir une rétrospective aussi douloureuse qui lui lance le visage de sa fille désormais absente.

Sur son blog, ce père de famille n’a pas pu s’empêcher d’exprimer son amertume vis-à-vis des algorithmes. Selon ses affirmations, voir la photo de sa fille décédée et entendre dire « voilà en quoi votre année a ressemblé » est horriblement douloureux. facebook2Pour Meyer, venant d’un code, cet incident est simplement mal venu, mais venant d’un être humain, ce serait une offense. En effet, toujours selon ses dires, tout le monde n’a pas forcément envie « de regarder en arrière ».

L’automatisme généré par les algorithmes

Pas très originale, répétitive et quelques fois insistante, voilà en quoi se synthétise la rétrospective pour ceux qui ne veulent pas partager le résumé de l’année 2014. L’algorithme de cette application propose une sélection de photos qui a eu le plus de mention « j’aime » sur la page de chaque utilisateur. Vous ne pourrez y apporter aucune modification sans visualiser ce que Facebook a choisi pour vous. Vous pouvez alors choisir et ajouter d’autres photos à votre guise. Il est bon de savoir que la rétrospective en images 2014 de Facebook n’a pas accroché certains internautes qui ont exprimé leur mécontentement sur Twitter. Il est peut-être temps que les ingénieurs de Facebook mettent au point des structures plus humaines.

Facebook s’est excusé

Le chef de projet de la rétrospective, Jonathan Gheller a tenu à présenter des excuses au nom de la plate-forme. Il a donc envoyé un e-mail à Eric Meyer. Il a ensuite fait une déclaration sur Washington Post en affirmant que le programme a été ingénieux pour beaucoup de gens mais, dans le cas de Meyer, il a causé « de la souffrance plus que de la joie ».

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *