BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Confidentialité : Google co-finance l’initiative uProxy

Dernier actualité sur le web : Google a annoncé qu’il finançait la réalisation d’une extension pour navigateur. Cette dernière va mettre fin aux censures appliqués dans certains pays et permet surtout d’installer un système réseau plus sécurisé.

Google, ce géant du web ne cesse de rechercher des solutions pour améliorer ses service. Mais, surtout pour défier les censures et les blocages sur le web. Parmi les derniers moyens : le financement de l’initiative uProxy.

La solution UProxy de quoi s’agit-il?

uproxy permettra de sécuriser les connexionsÉlaboré par des chercheurs de l’université de Washington et Brave New Software, uProxy sera lancé comme une extension des navigateurs Firefox et Chrome. Cette plateforme permet de lier deux ordinateurs distants. Plus concrètement, il permet à deux personnes en contact (par chat, e-mail ou autre, facebook par exemple) de partager leurs connexions. De cette façon, le propriétaire de la connexion peut donner accès complet à tous ses invités.
Même si différentes solutions de ce type sont déjà disponibles, uProxy a sa spécificité. Contrairement au réseau Tor, cette nouvelle initiative n’aura pas pour but de préserver l’anonymat des communications. UProxy offre plus de confort dans son utilisation. En effet, tant que le logiciel est activé et que les deux utilisateurs seront connectés, la connexion entre eux restera active. Qu’importe la position où ils se trouvent.

Pourquoi Google finance t-il uProxy ?

Ce n’est pas sans raison si Google soutient uProxy. Grâce à ce service, il sera plus facile au Géant de la Silicon Valey d’ouvrir les portes de ses services à tous les utilisateurs du monde. Cette solution lui permet de défier les restrictions appliquées dans plusieurs pays tels que la Chine, l’Iran ou l’Egypte. Sachez qu’en utilisant uProxy, les internautes ne seront plus victimes des blocages des pare-feux et de leurs adresses IP. Ainsi, en toute facilité, ils pourront accéder à des sites et/ou contenus bloqués dans leur pays. En effet, il suffit d’installer uProxy sur le système, de se connecter sur Facebook (ou d’autres messageries) et d’envoyer une notification d’accès au propriétaire de la connexion. Une fois acceptée, la connexion est lancée et ce, par un canal plus sécurisé c’est-à-dire non exposé à un trafique, un blocage ou un espionnage.

Autre que le partage de connexion, u-Proxy permet également aux utilisateurs de bénéficier des services géo-localisés comme le Netflix (plateforme exclusivement réservée aux américains). Ce logiciel n’est pour le moment disponible qu’en version bêta privée, ce qui permettra aux bêta-testeurs de vérifier ses performances. Une fois testé, il sera accessible aux publics. Il ne reste alors qu’à attendre sa date de sortie officielle.

ne pas partager uproxy avec n'importe quiA quels risques les internautes s’exposent-ils sur l’utilisation d’uProxy ?

uProxy expose effectivement son utilisateur à certains risques : Des « invités malveillants » pourraient profiter de la levée de cette restriction pour commettre des actes douteux ou illégaux. Avant donc de l’utiliser, l’internaute doit comprendre qu’il sera tenu pour seul responsable du partage de sa connexion à ses invités. Pour prévenir tous les problèmes liés à l’utilisation de cette extension, la vigilance est de mise.

Néanmoins, Uproxy connaîtra certainement un succès auprès de nombreux internautes. Pour en savoir plus, visitez le site dédié uproxy.org

Explication de uProxy en vidéo

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X