BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

La redirection géolocalisée par IP est-elle considérée comme du cloaking par Google ?

Les webmasters savent pertinemment que le cloaking est depuis la nuit des temps pénalisé par big G. Mais quant est-il de la redirection géolocalisée par adresses IP, est-ce que Google la considère comme du cloaking ou non. Un internaute pose ainsi la question suivante :

La géolocalisation permet de présenter du contenu différent aux robots qu’aux utilisateurs. Du coup, si j’affiche des informations selon la localité de l’internaute, est-ce que Google considère cela comme du spam ?

La redirection géolocalisée d’un site est-elle considérée comme du Spam pour Google ?

geolocalisation1Dans sa vidéo, Matt Cutts affirme bien que « non ». Si un internaute allemand est redirigé vers la version allemande d’un site, pour Google, cela est tout à fait normal ; Et il en est de même si le site redirige un français vers la version française du site. Ce qu’il faut tout simplement faire, c’est de traiter le Robot de Google de la même manière qu’un internaute (humain). Si pour cela, le robot d’indexation de Google arrive sur un site multilingue, il faut qu’il soit redirigé vers la version anglaise du site car, effectivement, l’adresse IP de GoogleBot se trouve entendu aux États-Unis, à Mountain View.

 

Que faire pour éviter le risque de cloaking ?

geolocalisationAvant d’entrer dans les explications, faisons un bref rappel sur ce qu’est le cloaking. En le définissant simplement, nous pouvons dire qu’une page est cloakée si elle présente deux versions différentes : celle qui est visible par l’utilisateur du site (qui ne voit que la page en question) et la version qui sera destinée aux robots des moteurs de recherche (ou les différents spiders). Cette méthode fut utilisée par beaucoup de référenceur pour bien positionner leurs sites sur les moteurs de recherche.

Le cloaking est une méthode qui enfreigne les règles posées par les Webmasters de Google. En effet, si un site présente au Robot de Google un contenu différent de celui qu’il présente à son utilisateur final, GoogleBot ne sera pas traité de la même sorte qu’un « humain ».

En somme, Google ne considère pas la géo-localisation comme étant du cloaking. Si un site est multilingue, il faut tout simplement traiter Google de la même manière qu’un utilisateur humain : le rediriger vers la langue appropriée à son adresse IP. Également, il faut veiller à ce qu’un visiteur qui se trouve aux Etas-Unis puisse visiter les autres langues du site sans avoir être redirigé automatiquement. De cette manière, le robot de Google pourra à son tour, visiter et indexer le site multilingue.

Vidéo 2’04 9 octobre

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X