BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Mise à jour EMD Exact Match Domains

Temps de lecture : 2 minutes

Vous vous souvenez l’article sur l’EMD, Exact Match Domains ?

du nouveau sur l'Exact Match DomainsPour ceux qui ont acheté des noms de domaine pour optimiser leur référencement de manière trop évidente, Google avait annoncé la semaine dernière qu’il avait modifié son algorithme pour ne plus privilégier ses noms de domaine dans son positionnement. Certains qui étaient donc passé entre les mailles du filet ont dû se rejouir. Mais Google a décidé de mettre à jour son algo sur l’exact match domains. Ce qui permettra pour améliorer le déclassement des domaines sur-optimisés.

Fonctionnement de la mise à jour Exact Match Domains

Le filtre d’algorithme EMD qui s’apparente à une brique technique ajouté à l’algorithme, cherche les traces évidentes d’une volonté. Qui se manifeste de se positionner pour les mots clés contenu dans le nom de domaine. Un paramètre essentiel selon Google est avant tout la valeur ajoutée manifeste du site. Des éléments comme le trafic, le nombre de pages visitées. Les interactions sociales apportent des critères de non éligibilité à cette mise à jour Exact Match Domains. Google ne souhaite pas pénaliser abusivement des sites de qualité avec du  contenu suivi. Ainsi, qui se positionne sur diverses mots clés. Mais, non qu’un seul comme certains spammeurs qui achètent de noms de domaine comme www.acheter-appareil-photo-reflex.com.

Si on regarde de près le filtre Panda est déjà orienté vers la qualité du contenu, mais du goût de Google, certains sites sans grande qualité éditoriale passaient encore trop à travers les mailles du filet avec un nom de domaine sur-optimisé. C’est pourquoi les ingénieurs de l’équipe Spam Team de Google ont travaillé sur un filtre à part pour détecter plus efficacement ce type de spammeurs en herbe.

Une trace évidente de sur-optimisation est souvent le nombre élevé de mots utilisés dans un nom de domaine sur-optimisé, en général au minimum 2 et jusqu’à 5, voire plus parfois. A contrario, quelqu’un qui utilise des abréviations dans son nom de domaine risque moins car les mots utilisés ne sont généralement pas trouvés dans le dictionnaire de la langue. Il en est de même pour les marques et autres mots inventés et ne faisant aucune référence à un dictionnaire.

Finalement, ce filtre ne devrait faire du mal que sur de sites peu utiles pour les internautes, en espérant que Google ajuste bien ses pondérations pour ne pas pénaliser à tire-larigot.

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *