BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Le codec VP9 de Google va être le premier à intégrer la 4K

La semaine dernière, au CES de Las Vegas, le grand public a pu découvrir le nouveau bijou de Google. Un codec qui pourrait propulser la firme au premier rang dans le domaine de la diffusion de vidéo compressée mais de haute qualité.[clear]

Le nouveau codec vidéo de Google

Rappelons-nous, le CES de 2013 a été marqué par la présentation des téléviseurs 4K. Cette année, Google marque le coup en dévoilant son nouveau codec de cescompression VP9. Grâce à ce format de compression revisité, les internautes pourront enfin bénéficier de la 4K en ligne, comme sur YouTube. La firme de Moutain View présente le VP9 comme le successeur du VP8 et une excellente alternative au H.264 qui fut, bien trop longtemps, la priorité du consortium MPEG LA.

Selon Google, le VP9 présente deux principaux avantages. En premier lieu, il permet de diminuer de moitié le débit nécessaire pour la diffusion d’une vidéo et ce, sans nuire à sa qualité. Pour la plateforme YouTube de Google, ce caractère est essentiel. En effet, le site est la première destination des internautes pour le visionnage de vidéos. Un investissement massif dans les infrastructures de réseaux est donc primordial. Deuxièmement, le VP9 est encadré par une licence ouverte. L’usage du codec vidéo ne réclamera ni paiement ni redevance quelconque : une attribution dont on ne peut bénéficier auprès des autres solutions tel que le H.264. Pour ce dernier, par exemple, les utilisateurs doivent payer une licence à l’association MPEG LA. Plusieurs fondations telles que Mozilla voient dans cette licence ouverte, une excellente opportunité pour développer leurs marchés.

Des entreprises déjà intéressées

Google espère cartonner avec son nouveau codec vidéo. Selon la revue GigaOM, Big G annonce une flopée de partenaires. D’après la firme, ces derniers axeront leurs développements de manière à prendre en charge le VP9. Selon les informations recueillies par Techcrunch, le codec vidéo sera intégré dans les ordinateurs et smartphones dès cette année. Son intégration dans les lecteurs Blu-Ray et téléviseurs devrait se faire en 2015. Au total 19 entreprises seraient déjà concernées par cette annonce dont ARM, Broadcom, Marvell, MediaTek, Intel, LG, Nvidia, Panasonic, Qualcomm, Philips, RealTek, Sharp, Toshiba, SigmaSony et Samsung…

Le succès sera-t-il au rendez-vous ?

youtube-vp9On espère tous que le VP9 obtiendra le succès que le VP8 n’a pu atteindre. En effet, cela fait plus de 2 ans que Google tente de séduire les entreprises, pour qu’ils optent pour son format de compression. En rachetant le groupe On2 technologies, Google a proposé le conteneur WebM constitué des codecs vidéo et audio VP8 et Vorbis. Malheureusement, le produit n’eut aucun succès et n’est actuellement utilisé que par les Hangouts. Google travailla sur VP9 dès la fin 2011. De nombreuses personnes attendent avec impatience de découvrir la démo du VP9.

Néanmoins, quelques internautes ont déjà partagé leurs appréhensions quant à l’instauration du codec vidéo. En effet, plusieurs craignent que l’outil constitue un nouveau moyen d’« espionnage » pour Google tandis que d’autres appréhendent l’apparition de publicités lors du visionnage des vidéos.

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X