BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Les annonces de Matt Cutts au SMX

Qu’est ce que le SMX ?

Le SMX est le salon dédié aux professionnels du référencement, un bon moyen d’être informer des dernières innovations et de profiter de l’expérience des pointures du domaine au cours de leurs interventions. Matt Cutts, le responsable de la communication sur le fonctionnement du moteur de recherche Google étais présent pour l’événement et à répondu aux questions de Searchengineland, on y apprends deux ou trois informations intéressantes sur la façon dont le géant des moteurs de recherche envisage le futur du web. (Interview en anglais disponible ici ).

La mise en place future d’un outil pour lutter contre le negative SEO.

Le negative SEO est une technique (proscrite par Google) qui consiste à déprécier un site internet qui ne vous appartient pas pour le faire baisser dans les résultats de recherche. Par exemple, depuis la mise en place de Penguin, le robot qui vérifié la pertinence des liens pointant vers votre site internet, certains référenceur ont vite compris qu’en bombardant un site internet concurrent de millier de liens de mauvaise qualité il était possible de faire chuter un site internet. Matt Cutts a donc annoncé que son équipe avait conscience du problème et qu’il lancerait un outil permettant de signaler à Google lorsque vous êtes victime de ce genre de pratique. Pas de date précise, juste une indication « Peut être dans un mois, ou deux, ou trois. », cet outil devrait permettre la suppression rapide des liens de mauvaises qualités.

L’intensification de la lutte contre l’achat de liens.

Bien que très courante dans le monde du référencement, l’achat de liens est interdit par Google depuis toujours. En effet, acheter un lien vers son site est une façon de manipuler de façon non naturelle le fonctionnement de l’algorithme du moteur de recherche, et ça il aime pas trop Monsieur Google ! Matt Cutts a donc réaffirmé la volonté du moteur de recherche de lutter plus efficacement contre ces méthodes. Justement, la semaine dernière Google a tapé fort en blacklistant une agence de référencement américaine : iAcquire qui utilisait ce genre de technique et qui a donc été dénoncée par un autre site internet auquel elle avait fait une proposition d’achat de liens. Enfin bon, vu l’énorme quantité de site internet usant de cette pratique il va falloir plus que ça pour la faire disparaître des habitudes du Web !

Confirmation de la lutte contre le spam et les contenus peu pertinents.

La guerre entre Google et spammer continue donc, Matt Cutts s’est dis satisfait de l’avancée du moteur de recherche dans ce domaine depuis 10 ans. Et justement, la semaine dernière le site SeoMoz publier une étude montrant que 20% des annuaires avaient été blacklistés ou pénalisés par Google qui a apparemment fais le choix de dévaloriser les annuaires mal conçus ou étant utiles seulement pour le référencement et qui ne proposer pas d’information pertinente pour l’utilisateur.

Une interview qui comme d’habitude ne nous livre pas les secrets du moteur de recherche mais permet de mieux comprendre les derniers choix stratégiques de Google. Les webmasters quant à eux attendent sûrement avec impatience la mise en place de l’outil permettant la suppression de liens de mauvaises qualités pointant vers leurs sites internet !

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *