BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Pénalité sur les images d’un site qui ne correspondent pas à Google images

Encore une fois, Google a lancé une nouvelle forme de pénalité. Concernant, les siPénalité sur les images d’un site qui ne correspondent pas à Google images. Mais, également, ceux qui ne suivent pas ses consignes aux webmasters. Sauf que cette fois-ci, il ne s’agit plus de la qualité d’un article mais plutôt de l’affichage des images. En effet, le leader du web punit tous les sites qui possèdent une « non-correspondance » d’image. Étonnant, n’est-ce-pas ?

mismatch

Image Mismatch : La nouvelle sanction de Google

Dans Google Webmaster Tools, les webmasters peuvent voir toutes les pénalités que Google a affligées sur leurs sites web. Dans cette zone appelée ‘Actions manuelles’, il est également possible de trouver des explications sur les causes de la ou des pénalités ainsi que quelques exemples pour illustration. Parmi ces actions manuelles, une nouvelle punition a été instaurée : le Non-correspondance des images ou « Image Mismatch ».

Expliquons, tout d’abord, le principe de la non-correspondance des images. Cette pénalité concerne surtout l’affichage d’une ou de plusieurs images sur un site. Mais, également, leur affichage sur le moteur de recherche Google. En effet, si ce dernier détecte que certaines images s’affichent différemment sur le site et sur les résultats du moteur de recherche, Google sanctionnera le site et enverra un message de correction sur le GWT de son webmaster : « Nous avons appliqué une action manuelle aux parties de votre site affectées par ce problème, ce qui modifie l’affichage des images de votre site dans les résultats de recherche Google ».

mismatch1

Demo Title

Demo content

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

6 Comments

  1. Christian dit :

    Et moi qui ne savais même pas que le hotlinking était illégal… Quelqu’un sait combien de personnes chez Google ou de sous traitants sont employé pour faire des checks manuels pour évaluer la qualité des sites ?

  2. Kilroy dit :

    Après avoir un peu expérimenté les scripts anti-hotlinking, je pense qu’il faut bien faire attention à autoriser l’affichage sur certains referrers sinon on aura des soucis sur les moteurs de recherche d’image et les autres sites sur lesquels on doit pouvoir partager les images.
    Et plutôt que d’interdire en bloc le hotlinking avec un .htaccess, on peut tenter de le détecter et de l’utiliser.
    http://forum.webrankinfo.com/detecter-tirer-profit-hotlink-ses-photos-t61867.html

  3. Jonas dit :

    « Si le « hotlinkeur » utilise une image en provenance d’un site protégé par un système anti-hotlinking, son site sera sans conteste pénalisé. »

    je n’ai pas compris cette phrase. Vous dites que si un site affiche une image par le biais d’un autre site, et que cet autre site utilise un système anti-hotlinking, il sera puni. Hors je ne vois pas comment il pourrait être pénalisé en faisant du hotlinking puisqu’il s’agit d’une action entreprise par le site qui a monté la protection.

    Et la vraie question est… que faire ? Si on ne peut pas pratiquer l’anti hotlinking sous peine d’être pénalisé ? Rajouter une marque sur ses images (PHP le permet) en cas de hotlinking ? Cela reste de toute manière de la manipulation entre le site et les moteurs.

  4. LIJE dit :

    Dingue ! Et la pénalisation se traduit comment ?
    Baisse des positions naturelles ?
    Baisse de visibilité des images dans Google images ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X