BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Pourquoi certaines pages avec de mauvais liens se positionne parfois devant?

Bien que Penguin est fait des ravages parmi les pages spammys, il arrive toujours de voir des pages avec des liens de faible qualité en haut de la première page des résultats. C’est en des termes équivalents qu’un internaute de l’Idaho a posé la question qui suit :

J’ai vu plusieurs sites web se positionner en première position sur différents mots clés. Mais, leur profil de liens est pauvre en qualité. Pourquoi Penguin n’a pas fait descendre ces sites dans les résultats ?

Des pages bourrées de mauvais liens et pourtant devant

Le filtre Penguin est fait pour identifier la popularité, l’autorité et la pertinence des liens mais n’est pas fait pour détecter le niveau de sécurité d’un site et encore moins la prise de contrôle d’un site par un hackeur. Un site gagne en visibilité grâce à des liens entrants en provenance de pages hackées. Dans ce cas, alors Penguin ne peut rien déceler, à fortiori rien pénaliser. L’intrusion est recherchée cependant par d’autres algorithmes spécifiques mais il est toujours très difficile d’être sûr à 100% d’une intrusion.

Faiblesses de l’algorithme

Les liens sont la force et la faiblesse du moteur de recherche de Mountain View. L’algorithme de Google s’améliore de jour en jour. Cependant, Matt Cutts confirme que bon gré mal gré certaines pages passent à travers les filtres. Donc, se positionnent tout de même sur des mots clés concurrentiels. C’est le travail de l’équipe de qualité des résultats de veiller à modifier l’algorithme pour les trouver.

[box type= »info »]Matt y va de son couplet sur la dénonciation en proposant de remplir le spam report si on croise la route de ces sites.[/box]

Des mauvais liens certes, mais y en t’il des bons ?

Sans l’accès propriétaire au Google Webmaster Tools d’un site, on peut voir une partie non exhaustive des liens, sans connaître l’intégralité de ceux que Google voit et indexe. Parmi ceux qui n’ont pas été détecté par une autre source ou un outil externe, il est possible que des liens de bonne qualité y figurent. Et que le bon classement des pages énoncées soit la conséquence de liens populaires et sans reproches.[divide style= »3″]

Matt Cutts nous invite à revoir notre jugement critique sur son algorithme en nous indiquant qu’il est perfectible mais que parfois le manque de discernement de l’étude du profil de liens du site concurrent nous empêche de voir l’ensemble de la popularité.

Vidéo 2’381 avril

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X