BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Racheter un domaine utilisé peut-il être une bonne affaire ?

Qu’on le veuille ou non, le marché des noms de domaine de deuxième main se porte bien. Ainsi, on pourrait le comparer au marché immobilier pour de l’habitation dans l’ancien. Bien qu’on puisse y faire de bonnes affaires, des pièges existent et de nombreux néophytes s’y laissent facilement prendre. De ce fait, racheter un domaine nécessite une expertise avisée et des outils d’analyse.

Un internaute de Thaïlande intéressé pour racheter 5’000$ un nom de domaine, contacte le forum webmaster pour avoir des précisions. Notamment, sur l’interprétation par Google de l’antériorité des domaines.

Est-ce intéressant d’acheter un domaine spammé déjà utilisé et essayer de le positionner. En d’autres termes, comment puis-je faire une remise à zéro des indicateurs SEO ?

Force est de constater qu’il n’existe pas à proprement parlé de bouton reset permettant d’annuler tout l’antécédent du nom de domaine, comme on effacerait le casier judiciaire d’un ancien malfrat qui voudrait se racheter une conduite. Au mieux, on peut toujours essayer de désavouer tous les liens qui pointent vers lui. Ainsi, il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant le rachat d’un domaine.

La théorie selon Matt

Il y a deux sortes de pénalités qui peuvent entraver l’émancipation d’un nom de domaine sur Internet :

  1. algorithmique
  2. manuelle.

Celle algorithmique préconise d’analyser les liens entrants afin de désavouer les liens spammys. Celle manuelle correspond à une période et peut être enlevée par une demande de reconsidération à l’équipe Quality Team de Google. Les pénalités manuelles éventuelles ne sont pas figées dans le temps, un nom de domaine impacté par une action manuelle peut donc en théorie retrouver la direction de la tête du positionnement dans les SERPs, si un contact est établi avec Google en expliquant le rachat du nom de domaine.

D’un point de vue algorithmique, il faudra passer par du nettoyage de liens pour épurer les pénalités. Une demande de reconsidération n’y fera pas grand chose.

La tournante des noms de domaine

racheter un domaineDe nombreux domaines cramés auprès de Google reviennent sur le marché secondaire. Généralement, les spammeurs envoient du jus vers les domaines qu’ils ont acquis. Dès qu’un d’eux tombe par pénalisation, il est laissé de côté ou est revendu. Pour les acheteurs potentiels qui ne connaissent pas forcément tous les antécédents, cela peut poser un véritable problème.

D’après Matt, les spammeurs testent quantité de chose sur de nouveaux domaines, afin d’essayer de les positionner sur des expressions clés. Ça marche parfois et d’autre fois c’est la pénalité qui survient. Dans ce dernier cas, rien de plus simple pour son propriétaire que de s’en débarrasser en revendant son nom de domaine sur un marché de deuxième main et grappiller quelques dollars supplémentaires. Au vu du travail effectué sur un tel nom de domaine, il peut parfois sembler intéressant à l’achat pour un néophyte. Mais le futur acquéreur devra se méfier, car les pénalités ne sont pas indiquées de manière visible malheureusement.

[box type= »info »]Matt Cutts : « Si on imagine qu’un nouveau nom de domaine se situe au niveau zéro en terme de référencement, un nom de domaine spammé se trouverait par analogie au sous-sol. »[/box]

Les plus malins des spammeurs  font même semblant d’avoir revendu leur nom de domaine sous le couvert d’une autre identité, pour demander une demande de reconsidération auprès de Google.


En conclusion, il est préférable de ne pas céder à la tentation d’un nom de domaine qui nous plait s’il y a trop de mauvais liens qui pointent vers lui. Ainsi, il est préférable d’acheter un nouveau nom de domaine afin d’éviter de partir avec un handicap en future visibilité.

Vidéo 3’32 10 avril

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X