BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Recherche vocale contre recherche syntaxique

On se focalise bien souvent sur la recherche syntaxique (écrite). Mais également, sous forme de suite de mots clés, pour trouver ce que l’on cherche sur Internet. Ainsi,en particulier sur les moteurs de recherche. Pour les experts, il est même possible d’utiliser des opérateurs textuels permettant de restreindre le type de résultats qu’on attend. Ok c’est bien mais quid de la recherche vocale ?

Un internaute de San Francisco pose la question :

 Comment la syntaxe de recherche traditionnelle a t’elle évolué avec la démocratisation de la recherche vocale ?

Selon Matt Cutts, avec la voix, l’internaute est limité à une diction, il ne peut ainsi pas faire de recherche avancée avec des opérateurs adéquates. Traditionnellement lorsqu’un internaute veut des résultats plus spécifiques, il ajoute des mots à la requête. Ainsi, cella diminue le nombre de résultats proposés par le moteur de recherche. Une requête précise renvoie, il est vrai, vers beaucoup moins de pages.

Avec la recherche vocale, le système est différent. En effet, plus l’internaute donne de mots dans sa requête verbale, plus Google analyse la demande sous forme d’idées diverses. Ainsi il augmente ainsi les propositions de résultats. Drôle de manœuvre mais concept intéressant. Soit, si on fait la requête suivante, on trouve 3.3M de résultats:

liste des sites qui parlent de moteurs

> Si on précise une requête plus complète, comme « liste des sites qui parlent de moteur de recherche », on obtient alors 18.9M de résultats.

A titre d’équivalence, on aurait taper le strict minimum de manière traditionnelle, n’incluant pas les mots d’espacement et allant à l’essentiel. Les modes d’utilisation entre recherche vocale et recherche syntaxiques sont donc bel et bien différent.

En fait, tout un chacun est libre de choisir son mode de recherche, et taper des mots clés sur un clavier n’est pas l’unique solution. L’alternative vocale permet à de plus en plus de monde de bénéficier du moteur de recherche Google, et même à des personnes qui ont des handicaps ne permettant pas d’utiliser leurs membres supérieurs ou leurs yeux.

Vidéo 2’11 8 juillet

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X