BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Le SEO reste trop mal compris par les entreprises

À l’aube de ses 20 ans d’existence, le SEO fait toujours partie des sujets incompris de beaucoup d’entrepreneurs. Malgré son influence sur un bon nombre d’utilisateurs, le SEO se classe tout de même parmi les planètes non-habitées, visibles, mais inconnues.

Aux yeux de beaucoup de gens, le sujet stagne au niveau intermédiaire, ni haut ni bas. Cependant, même sans comprendre son contenu, des annonceurs et des agences attribuent un gros budget à son utilisation.

Le SEO au cœur des investissements de communication

D’après le cabinet d’étude Borrell, le SEO constitue un financement de 65,26 milliards de dollars l’année 2016 et envisage que ce chiffre va monter à 79,27 milliards de dollars en 2020, seulement aux États-Unis. Les PME américaines injectent des deux tiers du total de cet investissement, voir même plus, tandis que les grandes entreprises américaines ont recruté des employés résidents. Avec tant d’investissement, le SEO est encore dans la bonne voie.

Le SEO incompris, pourquoi ?

Un des piliers de la visibilité, le SEO favorise une meilleure position sur les résultats Google. Pourtant, le référencement naturel n’a rien de concret du fait que les signaux de l’algorithme de Google ne cessent de varier dans leur pondération. Pour les agences et les annonceurs, le but est d’atteindre une position assez haute pour être vu.

Pour beaucoup, le SEO se simplifie par le fait de remplir des balises, cette équation facile qui s’ajoute à la pratique de référencement naturel utilisé par les professionnels dans le métier du Web (audit complet ou analyse de logiciel).

Quand le SEO impose ses règles

Le SEO n’est pas seulement une simple bataille qui veut être légitime. C’est aussi  un sujet qui embrouille les développeurs et agences de création de sites web. Sans avoir des connaissances nécessaires du fonctionnement des moteurs de recherche, les acteurs de la production d’un site manquent de coordination. Un webdesigner veut un graphisme sur-mesure adapté à l’image du client. Un rédacteur pousse le contenu comme élément phare. Un développeur incorpore les fonctionnalités avec la rigueur d’un métronome. Un administrateur système souhaite améliorer le temps de chargement. Bref, les intérêts des uns ne servent pas toujours les intérêts des autres.

Temps de chargement, silos sémantiques, mobile first, etc. Le SEO est une activité compliquée qui affecte l’évolution de quelques éléments et demande un travail régulier. L’incompréhension du SEO actuellement se traduit par la manière de conception des sites web depuis 1998 qui demeure inchangé. La construction des sites web évoluent avec la technologie et les métiers demandent de plus en plus de savoir-faire pluridisciplinaire.

Google veut populariser ses technologies et ses standards. Mais à l’encontre de cette disposition, le reste du monde n’est pas prêt de l’assimiler. Google est forcément le meilleur dans la recherche de résultats de la toile. Mais la façon de conception des pages web pour la présentation des données pour les internautes n’est pas encore à un niveau élevé.

[Source : http://bit.ly/2qXjhEA]
Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *