BLOG

Tout savoir sur le Digital

 

Le temps de chargement d’une page peut influencer son positionnement ?

On est en droit de se demander si la vitesse de chargement d’une page peut réellement être un facteur important. Notamment, dans les critères de positionnement de Google. C’est une indication qui semble difficile à suivre tellement elle est changeante d’une page à une autre. Mais également, d’un créneau horaire à un autre. Le trafic simultané, les modules et mises à jour de serveur peuvent rendre l’ensemble difficile à cerner. Ce qui finit par faire naitre la question suivante:

Est-ce que la vitesse de chargement d’une page peut influencer le positionnement ? Est-ce que ce facteur est plus important pour les téléphones mobiles ?

Quelle importance le Page Speed

vitesse de chargementBien que cela n’a jamais été réellement confirmé officiellement auparavant, on savait déjà que Google utilise la vitesse de chargement des pages dans les critères de positionnement. De plus, Matt Cutts confirme bien que si on compare 2 sites égaux. Concernant, la lenteur de chargement de l’un fera descendre le positionnement par rapport à l’autre. C’est en effet, ce qu’il nous dit dans cette vidéo. On se serait douté évidemment pour 2 sites parfaitement équivalent, même si en réalité la pondération ne doit pas jouer beaucoup dans la balance globale des 200 critères.

En explication de fond, on peut comprendre que Google ne peut pas juger moins bon un webmaster avec moins de moyen financier pour changer de serveur, ou améliorer la vitesse globale. Ainsi, dans une communication de l’année dernière, Matt indiquait qu’en dessous de 8 secondes, tout le monde est logé à la même enseigne. Dans celle-ci il prétend qu’il ne s’agit plus d’une limite en terme de secondes, car les sites fonctionnent différemment d’un pays à un autre avec des bandes passantes propres.

Chargement de sites: PC et mobiles à la même enseigne

Pas de différence fondamentale entre la recherche générique sur PC et celle sur téléphone portable. Il est préférable de se comparer avec d’autres concurrents de son secteur donc, plutôt que de définir une limite maximale à ne pas franchir. Preuve que la vitesse n’est pas prépondérante si elle est dans la moyenne. De ce fait, Google annonce vouloir incorporer d’avantage ce signal dans l’algorithme à l’avenir.

[box type= »info »]Il faut juste faire attention si votre site est vraiment lent ![/box]
Vidéo 1’39 21 août

Nicolas Baccon
Nicolas Baccon
Fondateur de l'agence et passionné de la programmation web, du design, du marketing et des nouvelles technologies, je suis aussi rédacteur à mes heures perdues sur de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X